rethinking Ux

Le case study d’un workshop à l’HEAJ

running

Le but de cet atelier

Un nouvel atelier commence : Rethinking UX (RUX).  Nous devons réaliser pour celui-ci, un exercice visant à repenser une fonctionnalité pour l’un des cinq services suivants :

  •  Medium ;
  •  Pinterest ;
  •  Whatsapp ;
  •  Twitter ;
  •  UberEats . 

Nous avons finalement choisis Medium. 

Medium

logo medium

Pourquoi Medium ?

Chaque membre du groupe a fait des recherches sur un des différents services proposés.  Après comparaison avec les autres plateformes, c’est sur Medium que nous avons le plus à dire au niveau des fonctionnalités.  De plus, nous étions tous familiarisés avec ce service. 

Qu’est ce que Medium ?

C’est une plateforme permettant de lire et de rédiger des articles, de partager des idées, des connaissances, des histoires… mais aussi de suivre les auteurs ou de les bloquer.  Le temps de lecture d’un article est affiché.  Néanmoins, il ne permet pas de réaliser des articles de groupe ni de communiquer directement avec les différents auteurs. 

Liste des fonctionnalités

fonctionnalites

Après avoir choisis la plateforme, nous avons fait une liste de toutes les fonctionnalitées disponible sur Medium :

  •  création de compte ;
  •  lecture d’article ;
  •  rédaction d’article :
  •  publication d’article ;
  •  publication de stories ;
  •  abonnements aux auteurs ;
  •  like ;
  •  partage via Facebook et Twitter ;
  •  statistiques de vues ;
  •  recherches d’articles ;
  •  se connecter au service ;
  •  surlignements d’articles ;
  •  propositions d’articles ;
  •  notifications ;
  •  bookmarks ;
  •  tags . 

Les membres
du groupe

Yassine Karim Allah

Yassine Karim Allah

J’ai 23 ans et suis élève en web design depuis cette année.  J’ai eu une formation en graphisme en secondaire et je suis venu en web car je pense que c’est essentiel à l’accomplissement de ma formation précédente.  Ce que j’aime le plus dans cette option c’est designer les différents sites, de réfléchir à toutes les façons de faciliter la navigation.  À terme j’espère m’améliorer sur cette voie mais aussi en code car cela reste important car il faut pouvoir toucher à tout.  Je me suis chargé de l’utilisation des claps (sorte de like) lorsque l’on aime un article. 

Maxime Fondu

Maxime Fondu

Qualification en infographie, maintenant étudiant en développement web et mobile à la Haute École Albert Jacquard.  Passionné par la photographie. 

Fiona Miele

Fiona Miele

Je m’appelle Fiona Miele, j’ai 18 ans.  Ayant été bercée dès mon plus jeune âge dans le domaine de l’art et de la musique, j’ai effectué des études au conservatoire régional de Charleroi, bien sûr, ma première passion restera toujours la musique.  Je dois dire cependant qu’en découvrant le web cette année, je remarque que ça me plaît et que derrière son côté masculinisé, se cache une certaine forme d’art que j’explore aujourd’hui encore.  Je l’avoue donc, malgré mon espoir de dire un jour que ma passion est le code, je me rend à l’évidence et je reconnais que l’étape que je préfère le plus dans la réalisation d’un site web est celle du design. 

Lucien Mary

Lucien Mary

J’ai 20 ans.  Après avoir réalisé une qualification en infographie, je me suis dirigé vers la Haute École Albert Jacquard pour devenir DWM. 

Ma
fonctionnalité

clap

Clap clap

Nous avons commencé à choisir les fonctionnalités que nous allions nous répartir parmi celles que nous avions listées tel que la connexion via une authentification par mail, pas de stats générales sur mobile, un article lu n’a pas de différence avec un article non lu, etc… Personnellement, j’ai choisi le système de clap qui permet de mettre un  « j’aime »  à un article qui nous plaît.  Il permet aussi d’améliorer la visibilité d’un article et rémunère aussi les plus professionnels.  J’ai trouvé cela intéressant car leur système de like m’interrogeais et c’était donc l’occasion de faire des recherches. 

Le problème

Trop de claps tue le clap

Trop de claps
tue le clap

J’ai vite remarqué une sous fonctionnalité assez étrange : On peut clapper jusqu’à 50 fois ! Et je trouve ça assez long comme processus.  Il y a aussi le fait qu’on ne puisse pas enlever un clap sur mobile.  Il me paraissait donc évident de repenser cette fonctionnalité à sa base. 

User testing

1 / 4
etape1
Caption Text
2 / 4
etape2
Caption Two
3 / 4
etape3
Caption Three
4 / 4
etape4
Caption Four

La concurrence

J'ai fais des recherches sur la concurrence.  Notamment sur des services reprenant le système de like.  Je me suis inspiré de Facebook pour son sytème de like basique mais aussi sur les réactions que l’on peut ajouter et qui s’affichent en proposition.  J’ai étudié le système de Twitter où le like est très intuitif et il n’y a pas plus simple.  Et enfin j’ai approfondi la recherche sur le système de réactions et la manière dont elles sont proposées via Slack. 

Pistes de
réflexion envisagées

rethinking

Ce que j’ai pensé

On peut pour commencer voir que le système des cinquante claps est assez long à réaliser.  J’ai donc pensé à réduire ce nombre de clap à cinq.  Ensuite j’ai remarqué que pour supprimer un clap il faut pas mal chipoter.  J’ai donc fais des recherches et comparaisons avec divers réseaux sociaux comme Instagram, Facebook et Twitter et me suis rendu compte qu’ils faisaient au plus simple (réaction pour facebook et simple coeur pour Insta et Twitter).  J’ai donc pensé garder la main du clap de Medium mais tout en réduisant les claps et en repensant l’interactivité avec la main. 

Prototyping

Je me suis penché sur le mobile car le système de clap est pareil d’un format à l’autre et à l’aide de mes pistes de réflexions, j’ai commencé à créer un wireframe pour incorporer un tout nouveau principe de like pour la plateforme via Invision. 

On se rend donc compte que maintenant, le système de like est plus simplifié et que l’on peut décider de disliker directement via le même bouton ce qui fait gagner pas mal de temps à l’utilisateur. 

Ce que
j’ai retenu ?

Repenser une fonctionnalité selon moi n’était pas mince à faire, surtout pour un site aussi bien réalisé que Medium mais à force de creuser on finit toujours par trouver une chose à améliorer et c’est ce qu’il faut en retenir j’imagine.  Il faut sans cesse repenser l’expérience utilisateur pour la rendre plus agréable et la plus simple possible. 

Sinon niveau accomplissement personnel, j’ai pu grâce à cet atelier m’améliorer en design (tout du moins je l’espère) et apprendre de nouveaux outils sur Sketch ainsi qu’acquérir des bases sur Invision et surtout j’ai pu corriger ma méthode de travail pour être plus performant dans mon travail.